Comment affûter et entretenir son coupe-choux ?

Avant de se raser au coupe-choux, il est nécessaire de bien l'entretenir. L'entretien de votre coupe-choux est très important : plus vous en prendrez soin, meilleur sera votre rasage et plus longue sera sa durée de vie. Vous découvrirez dans cet article nos conseils pour affûter et entretenir votre coupe-choux afin de maximiser son efficacité et sa longévité.

Les accessoires

Plusieurs accessoires sont indispensables pour affûter et entretenir son coupe-choux : un cuir d'affûtage, une pierre à aiguiser et une pâte à rasoir pour l'affûtage, un étui ou un coffret pour le stockage. 

Le cuir à affûter 

Le cuir à affûter est in-dis-pen-sable, car la lame de votre rasoir nécessite d'être affûtée (les connaisseurs disent même "affilé") avant chaque rasage et car le cuir est la matière la plus adaptée à son entretien. Elastique et légèrement adhésif, c'est en effet la seule matière qui permet d'aller au plus près du tranchant pour le nettoyer. Et oui ! Si votre rasoir ne rase plus, ce n'est pas forcément qu'il est émoussé, c'est en général parce qu'il est sale (même juste au niveau microscopique). C'est pourquoi un affilage au cuir permet de le nettoyer au plus près. Après quelques rasages, le cuir seul ne suffit plus, il faut alors repasser votre coupe-choux du côté enduit de pâte (voir plus loin).

Vous débutez ? Un de nos articles est idéal pour ça, il s'agit du tendeur à vis. Découvrons-le en vidéo grâce à notre partenaire Verygoodlord :

La pâte à rasoir

Après quelques rasages, le côté cuir nu ne suffit plus à redonner au fil de la lame son tranchant initial. On utilise donc la pâte à rasoir pour le réaffûter, c'est un léger abrasif que l'on mettra de l'autre coté de son cuir d'affutage (toujours garder un côté nu). Celui-ci diffère selon le type de cuir choisi : face textile s'il s'agit d'une lanière (strop), face où le cuir est le plus rugueux s'il s'agit d'une raquette (paddle), face bois d'aloès.

Il existe différentes pâtes :

  • Pâte blanche : oxyde d'aluminium, grain moyen
  • Pâte verte : oxyde de chrome (la plus "passe-partout"), grain fin
  • Pâte rouge : oxyde de fer, grain très fin
  • Pâte noire : oxyde de fer purifié, pâte de polissage principalement.

En général, on utilise la pâte verte (en tube ou bâton), à répartir uniformément sur tout le coté du cuir, c'est la plus polyvalente. Attention à ne jamais mélanger les pâtes ! Le résultat serait inefficace et contre-productif.

Un autre type de pâte existe, la pâte jaune, mais celle-ci ne sert que pour réhydrater le cuir, il ne faut pas s'en servir pour repasser le rasoir ! Vous pouvez toutefois la passer par dessus une pâte colorée quand celle-ci est trop sèche.

La pierre à aiguiser

L'aiguisage à la pierre (à eau type "japonaise" par exemple ou à huile, plus rare et plus adaptée aux couteaux) ne s'envisage que si le fil de votre rasoir présente des dents ou si les différentes pâtes restent sans effet. Prudence, prudence ! Mieux vaut faire appel à un professionnel lorsque votre rasoir est abimé. Un rasoir bien entretenu ne devrait en principe pas rencontrer de pierres pendant de très longues périodes !

Découvrez sur notre site notre sélection de pierres à aiguiser

L'étui de rangement

Un étui de rangement est indispensable pour garder à l'abri de toute oxydation votre coupe-choux. Qu'il soit en carton, en cuir ou en plastique c'est comme vous voulez, pour autant qu'il soit protégé, loin de toute atmosphère humide.

Si vous disposez de plusieurs coupe-choux, vous pouvez les entreposer dans un semainier, un élégant coffret en bois parfois recouvert de cuir et de velours. Les semainiers sont conçus pour accueillir jusqu'à 7 rasoirs.

Découvrez sur notre site notre sélection d'étuis en cuir pour votre coupe-choux.

Quelques conseils pour réussir votre affûtage

L'affûtage de votre rasoir doit être effectué avant chaque utilisation sur un cuir nu (impératif). Le passage à la pâte peut-être fait 1 à 2 fois par mois. Ce critère est plus subjectif, à vous de voir si le tranchant accroche les poils ou non.

#1 : Surtout, ne forcez pas sur la lame, ne pas appuyer, faites la glisser sur le cuir. Une très légère pression suffit amplement.

#2 :  La lame doit rester en contact permanent avec le cuir : arrivée à une extrémité, faites-la pivoter sur le DOS et repartez dans l'autre sens.

#3 : Pour obtenir un affûtage parfait, il faut déplacer le rasoir en biais (faire des passes en X) de haut en bas et de bas en haut en utilisant toute la longueur et toute la largeur du cuir.

#4 : Respectez le sens d'affilage : le bord supérieur de la lame (son dos) va en avant.

Vous avez encore un doute ? Une vidéo de qualité pour vous éclairer sur le passage du Coupe-choux au cuir :

 

 

Vous retrouverez sur notre site de nombreux autres conseils sur le rasage traditionnel