Le Coupe-Chou : Presentation, utilisation


Bien qu'il évoque la terreur dans l'esprit de beaucoup d'entre nous, le rasoir droit ("plus communément appelé "coupe-chou", ou encore rasoir sabre, couteau de barbier, etc...) est un instrument très simple à utiliser, et ce en toute sécurité, il suffit d'un peu de patience. Ce rasoir, toujours présent chez nos barbiers et coiffeurs, reste l'outil le plus performant pour un rasage de qualité. Cette méthode de rasage vous tente, mais vous ne savez pas comment l'utiliser ? Laissez-vous guider et devenez un pro dans l'art du barbier...

I-Présentation du coupe-chou






La lame
Il existe deux types de lames : les lames évidées et les lames plates, les fabricants de nos jours ne font plus que des lames évidées. Ces dernières peuvent-être (en général) extra évidées, pleinement évidées ou à 1/2 évidées, il existe bien sûr d'autres types, comme l'indique ce schéma :

Formes epaisseur coupe-choux

Mais il ne faut pas se poser trop de questions, l'écrasante majorité des rasoirs produits de nos jours sont entre "extra hollow" et "full hollow" car leur légèreté facilite leur usage et leur finesse facilite leur entretien.

Deux principaux types d'acier sont utilisés pour fabriquer la lame :
- l'acier carbone : une durée de vie plus courte mais un affûtage plus simple. C'est l'acier le plus utilisé.
- l'acier inoxydable : garde le tranchant plus longtemps mais est plus difficile à affûter

La taille de la lame
Il s'agit plus précisément de la largeur de la lame. Mesurées en huitième de pouce, les mesures peuvent varier selon les fabricants, mais les tailles standard sont les suivantes :

lame 3/8 : 0,9 cm (9,525mm)
lame 4/8 : 1,3 cm (12,7 mm)
lame 5/8 : 1,6 cm (15,875 mm)
lame 6/8 : 1,9 cm (19,05 mm)
lame 7/8 : 2,2 cm (22,225 mm)
lame 8/8 : 2,5 cm (25,4 mm)

Plus large est la lame, plus l'accumulation de mousse est possible donc moins de rinçage. Cependant, les lames les plus fines vous permettent d'atteindre plus facilement les parties étroites de votre visage.
Nos coupes-choux sont principalement de taille 5/8ème pour vous permettre de cumuler les deux avantages.

Le nez
Correspondant au bout de la lame, le nez se décline sous plusieurs formes : la pointe carrée, la pointe à la française / irlandaise (forme demi-lune), la pointe arrondie, la pointe espagnole ou la pointe "barber's notch".

La pointe arrondie est celle que l'on trouve principalement, simple et efficace elle est recommandée aux débutants. La pointe carrée et la pointe à la française (version esthétique de la pointe carrée) sont idéales pour accéder aux endroits difficiles. Elles permettent des rasages plus précis et s'adaptent particulièrement aux hommes sculptant leur barbe. Les pointes espagnoles et "barber's notch" montrent une encoche sur le nez, qui servaient à faciliter l'ouverture pour les barbiers.

II- Les avantages du coupe-chou

Le meilleur rasage qui soit
Avec sa lame unique, le coupe-chou vous assure un rasage d'une précision encore inégalée jusqu'à présent. La qualité de rasage de cet instrument est très supérieure aux rasoirs mécaniques ou électriques. Le coupe-chou vous apporte une peau rasée de plus prés, plus longtemps.

Un investissement durable
Il est vrai que le coupe-chou est plus cher que les rasoirs mécaniques. Il faut savoir aussi que ce rasoir à une durée de vie bien supérieure. Bien entretenu, le coupe-chou a une durée de vie presque infinie. Sa lame d'acier est indestructible à condition de l'utiliser correctement et d'en prendre soin.

Un rasage traditionnel
Le retour aux traditions est de plus en plus présent dans nos vies. Le coupe-chou est la méthode de rasage la plus ancienne, il serait donc dommage que ce savoir-faire soit délaissé.

III- Utiliser le coupe-chou

Le rasage au rasoir sabre est bien sûr plus long que celui de votre rasoir habituel, mais le résultat est bien meilleur. Pour un rasage parfait, suivez ces quelques conseils...
Avant toute chose, vérifiez que la lame de votre rasoir est bien aiguisée. Et surtout, ne vous précipitez pas ! Cela évitera quelques désagréments... Ainsi préférez un jour où vous avez du temps devant vous pour débuter, et garder encore un peu votre ancien rasoir, il vous servira pour les finitions.

Ensuite, voici la marche à suivre :

 - Enduisez-vous le visage de crème ou de savon à raser (une couche épaisse !)
 - Tendez bien votre peau, servez-vous de votre deuxième main ; plus elle sera tendue plus vous éviterez les coupures.
 - Tenez le rasoir de manière à obtenir un angle de 30° entre la lame et votre visage.
"Usuellement, le rasoir se tient par la soie, le pouce face de l'index et du majeur. L'annulaire s'appuie sur le crochet, permettant une meilleure prise en main de la lame. La position de la main varie en fonction du passage et des habitudes de l'utilisateur."
 - Ensuite, effectuez trois passages. Un dans le sens du poil ; un en travers du poil ; et le dernier à rebrousse poil. Ne pas oublier de vous rebadigeonner le visage de crème entre chaque passage.
Le nombre de passage dépendra de la dureté de votre poil et de votre exigence. Pour les premières fois, vous pouvez ne faire que la première passe au coupe-chou et le reste avec votre ancien rasoir, pour y aller petit à petit.
 - Une fois le rasage fini, passez-vous une pierre d'alun ou un autre après-rasage pour supprimer toute sensation de feu et apaiser les éventuelles coupures, ne pas hésiter à appliquer un baume hydratant pour protéger votre peau.

Pour information, la durée moyenne du rasage au coupe-chou se situe autour de 30 min. Ne soyez pas surpris, si le premier jour vous y passez une heure, c'est normal !!! N'hésitez donc pas à débuter le week-end.

Pour le "cours pratique", voir la vidéo ci-dessous:



IV- Entretenir son coupe-chou

L'entretien de votre coupe-chou est très important : plus vous en prendrez soin, meilleur sera votre rasage et plus longue sera sa durée de vie. Un étui de rangement est donc indispensable pour le garder à l'abri de toute oxydation. Qu'il soit en carton, en cuir ou en plastique c'est comme vous voulez pour autant qu'il soit protégé.

L'affilage de votre coupe-chou doit être régulier :
- avant chaque utilisation sur un cuir nu (impératif)
- entre 1 à 2 passages à la pâte par mois (ce critère est plus subjectif, à vous de voir si le tranchant accroche les poils ou non).
Le cuir à affûter est donc in-dis-pen-sable, vous trouverez de nombreuses vidéos sur Internet vous expliquant la méthode. Un passage sur une pierre à affuter ne s'envisage que si le fil de votre rasoir présente des dents ou si les différentes pâtes restent sans effet. Un rasoir bien entretenu ne devrait en principe pas rencontrer de pierres pendant de très longues périodes !

Vous débutez ? Un de nos articles est idéal pour ça, il s'agit du tendeur à vis. Découvrons-le en vidéo grâce à notre partenaire Verygoodlord :




Petits conseils pour réussir votre affilage :

 - Surtout, ne forcez pas sur la lame, ne pas appuyer, faites la glisser sur le cuir. Une très légère pression suffit amplement.
 - La lame doit rester en contact permanent avec le cuir : arrivée à une extrémité, faites-la pivoter sur le DOS et repartez dans l'autre sens.
 - Pour obtenir un affûtage parfait, il faut déplacer le rasoir en biais (faire des passes en X) de haut en bas et de bas en haut en utilisant toute la longueur et toute la largeur du cuir.
 - Respectez le sens d'affilage : le bord supérieur de la lame (son dos) va en avant.

Vous avez encore un doute ? Une vidéo de qualité pour vous éclairer sur le passage du Coupe-chou au cuir :



Si tout se passe bien, un affilage régulier au cuir suffit. En cas de besoin, ou pour la première fois, on utilise une pâte que l'on mettra toujours du même coté du cuir (sans jamais mélanger les pâtes !), du coté textile si la lanière est mixte, ou côté cuir plus rugueux. Il existe différentes pâtes :

Pâte blanche : oxyde d'aluminium, grain moyen
Pâte verte : oxyde de chrome (la plus "passe-partout"), grain fin
Pâte rouge : oxyde de fer, grain très fin
Pâte noire : oxyde de fer purifié, pâte de polissage principalement.
(la pâte jaune ne sert que pour l'entretien du cuir, il ne faut pas s'en servir pour repasser le rasoir !).

En général, on utilise la pâte verte (en tube ou bâton), à répartir uniformément sur tout le coté du cuir, c'est la plus polyvalente. 

L'Aiguisage à la pierre (à eau type "japonaise" par exemple ou à huile, plus rare) ne s'envisage que si votre rasoir devait perdre son fil. Prudence, prudence ! Mieux vaut faire appel à un professionnel lorsque votre rasoir est abimé (voir autre article conseil à ce sujet).

A vous de jouer maintenant, bon rasage...

Voir notre gamme de coupe-choux

Plus de conseils pour entretenir son rasoir droit