Merkur

$manufacturer.name

Créée en 1896 à Solingen, la capitale allemande de la coutellerie, Merkur a rapidement su s'imposer dans le milieu du rasage traditionnel. Son créateur Emil Hermes, voyant déjà plusieurs coutelleries locales s'appelant Hermes, choisit alors l'homologue Romain du Dieu messager "Merkur" pour représenter sa nouvelle marque.

Au départ Merkur fabrique des rasoirs "rabots" qui utilisaient des lames épaisses (qui ressemblent à des sections de lames de coupe-choux), qui pouvaient se réaffûter. En 1905, Merkur s'inspire des brevets de Gillette pour créer ses rasoirs de sûreté utilisant des lames à double tranchants compatibles, et c'est le début du succès. Certains de ses modèles actuels datent déjà de cette époque ! C'est le cas du 41C et du 15C par exemple. Durant la seconge Guerre Mondiale, suite au manque de matières premières réservées pour la fabrication des armes, Merkur explore des matériaux différents pour ses rasoirs, comme la bakélite. Un exemplaire en bakélite existe encore à ce jour, charmant par ses couleurs, pratique par sa légèreté et son efficacité, le rasoir Merkur 45.

Racheté en 1996 par Dovo Solingen (avec qui ils travaillaient déjà depuis 1929 !), Merkur reste l'un des derniers grands fabricants historiques de rasoirs de sûreté, et le symbole de la qualité de fabrication allemande. Pour ceux qui cherchent un rasage simple, efficace, économique, ils apprécieront la qualité de fabrication de ces rasoirs, leur fiabilité, leur équilibre. La marque produit les classiques rasoirs de sûreté 3 pièces, des slants, mais aussi des rasoirs réglables véritables Rolls du rasoir de sûreté que sont le Progress (créé dans les années 1960) et le Futur (créé dans les années 1980).