Comment se raser au rasoir de sûreté ?

Simple, économique et terriblement efficace, le rasoir de sûreté est l'alternative idéale au rasoir coupe-choux pour un rasage très confortable en toute précision.

Même si utiliser un rasoir de sécurité ne diffère pas beaucoup de l’utilisation d’un rasoir multi-lames classique, il est important de connaître et de maîtriser le rituel du rasage qui va avec l’emploi d’un tel rasoir afin qu’il soit le plus efficace possible. Après avoir opté pour le rasoir de votre choix, vous voilà prêt à découvrir tous nos conseils pour un rasage parfait.

Avant de commencer

Le rasage traditionnel est un cérémonial qui nécessite des recommandations de base afin d’éviter quelques embarras et pour en profiter pleinement. Le rasage est un moment privilégié pour l’homme, assurez donc vous d’être au calme et dans de bonnes conditions. Être détendu permet de mieux appréhender le rasage et de se libérer l’esprit. Que ce soit le matin avant de partir au travail ou le soir avant de partir en soirée ou de dormir, le rasage doit rester un moment relaxant. Restez concentré et prenez votre temps. La patience est une vertu qu’on apprécie surtout si celle-ci permet de s’améliorer sans cesse dans l’art du rasage. Etre trop rapide n’est jamais agréable et peut parfois se révéler dangereux. Pour éviter toute coupure, ne faites jamais de mouvements brusques, ne faites pas glisser la lame sur sa longueur et enfin n’appuyez jamais fortement sur le rasoir. Ces conseils sont également valables avec tous les autres rasoirs manuels (coupe-choux et rasoirs multi-lames).

Les pré-requis

Equipez-vous avec les bons accessoires

Un bon rasage commence toujours par s’assurer d’avoir les accessoires indispensables à disposition et en bonne condition.

#1 : Un rasoir de sûreté muni d'une lame propre et adaptée à votre peau et à votre type de poil pour une coupe nette du poil, sans accroche ni irritation.

#2 : Une serviette de rasage en coton pour vous aider dans la préparation de votre peau avant le rasage. Cette serviette permettra également de nettoyer votre visage et de resserrer les pores de la peau après le rasage.

#3 : Un blaireau de rasage qui va permettre de monter dans un bol à raser une belle mousse protectrice à l’aide d’un savon à barbe ou d’une crème de rasage.

#4 : Un soin après-rasage (lotion hydratante, after-shave ou pierre d'alun) idéal pour calmer le feu du rasoir, soigner les éventuelles micro-coupures et hydrater la peau.

Etudiez l’implantation de votre barbe

Avant de saisir votre rasoir prenez le temps d’étudier votre visage afin de prendre connaissance du sens de l’implantation de votre barbe. Tous les poils de votre visage ne poussent pas dans le même sens et cela aura son importance par la suite.

Pour vous aider, laissez pousser votre barbe pendant 2 à 3 jours et passez vos doigts sur l’ensemble de votre barbe afin de cartographier mentalement l’implantation de celle-ci. Pour vous faciliter la tâche, nous vous mettons à disposition une carte des zones du visage afin que vous puissiez indiquer à l’aide d’une flèche le sens de pousse de vos poils.

Préparez votre peau au passage de la lame

Barbe bien préparée est à moitié rasée”, Etape indispensable, avant de commencer à se raser, la préparation de peau permet de réduire grandement les risques de coupures et d’irritations liées au passage de la lame.

Exfolier régulièrement sa peau

L’épiderme se renouvelle quotidiennement en créant de nouvelles cellules. Si le procédé était parfait, les cellules mortes issues de cette régénération ne resteraient pas accroché à l’épiderme, c’est pourquoi la peau à besoin d’un petit coup de main.

Une exfoliation est un soin qui consiste à éliminer par frottement les cellules mortes de la surface de l'épiderme et qui permet de retrouver une peau plus nette et plus douce avec un grain régulier. Un bon geste pour stimuler la régénération cellulaire et ralentir le vieillissement de la peau.

Ce gommage présente également l’intérêt de déboucher les pores de la peau afin de favoriser l’évacuation du sébum et de réduire l’apparition de boutons, points noirs et poils incarnés qui sont des obstacles au rasage.

On conseille d’effectuer un gommage de la peau (en douceur !) une fois par semaine à l’aide d’un soin exfoliant adapté à son type de peau. Les personnes présentant une peau grasse peuvent pratiquer un gommage 2 à 3 fois par semaine afin d’évacuer l’excès de sébum. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de s’exfolier la veille d’un rasage et non le jour même afin de laisser à la peau le temps de reposer.

Ramollir le poil pour mieux le couper

Un poil imbibé d’eau jusqu’à la racine sera bien plus facile à couper qu’un poil sec. De plus, l’efficacité du rasage sera bien meilleure si le poil est propre et dégraissé.

L’idéal est de se raser juste après la sortie d’une douche chaude car la chaleur de l’eau permet aux pores de s’ouvrir et au poil de se ramollir facilitant ainsi sa coupe. Un bon savonnage à l’aide d’un savon doux permettra également de nettoyer la peau pour la débarrasser de toutes les impuretés présentes à sa surface. Un savon riche en glycérine est un allié incontournable afin de nettoyer en douceur la peau et pour préserver le film hydrolipidique. Ce dernier forme une barrière cutanée qui participe à réguler l’hydratation de la peau et à lutter contre les agressions microbiennes.

Si vous n’avez pas le temps de prendre une douche, vous pouvez utiliser une serviette de rasage comme alternative. Trempez là dans de l’eau chaude (attention à la température !) et appliquez là quelques minutes sur les zones à raser. Si vous avez l’habitude d’aller chez le barbier, vous remarquerez qu’il utilise cette technique simple mais efficace afin de préparer la peau de ses clients.

Enfin, si vous avez une barbe dure ou une peau sujette aux irritations et/ou aux poils incarnés, vous pouvez appliquer un soin pré-rasage comme une huile ou crème avant-rasage qui en plus d’assouplir le poil et d’hydrater la peau permet d'apporter une protection complémentaire contre le feu du rasoir.

Appliquez de la mousse sur la zone à raser

Un rasoir de sûreté combiné à un blaireau de rasage va procurer un rasage traditionnel dans les règles de l’art. Ce dernier va permettre d’obtenir une mousse ferme et onctueuse qui améliorera la glisse de la lame sur la peau. Son utilisation va également procurer un massage délicat de la peau qui aidera les poils à se relever.

Après avoir trempé votre blaireau dans de l’eau chaude afin de le gorger d’eau, évacuez l’excédent d’eau et chargez le blaireau avec du savon ou de la crème.

Avec du doigté et un bon dosage d’eau, procédez au montage dans un bol à raser afin d’obtenir une mousse onctueuse et protectrice. Attention, ce n’est pas l’épaisseur de la mousse qui donne une meilleure qualité au rasage mais bien sa qualité.

Appliquez ensuite la mousse sur votre visage en l’étalant généreusement. Commencez par effectuer des mouvements circulaires en prenant bien soin de ne pas écraser la touffe et finissez par des mouvements horizontaux et verticaux (coups de pinceaux) afin d’aplanir la mousse sur la surface à raser. Le passage dans le sens du poil et à rebrousse-poil va permettre au blaireau de déposer de la mousse sur et entre chaque poil.

Voilà votre peau prête pour la partie la plus délicate du rituel : le rasage ! Comme indiqué ci-dessous, le rasage se fait en plusieurs passes, vous aurez donc besoin d'appliquer de la mousse entre chaque passe. En ajoutant à chaque fois 2 ou 3 gouttes d’eau chaude la mousse se réhydratera et sera réchauffera légèrement.

Pour en savoir plus consultez votre guide ”Comment se raser au blaireau de rasage ?

Les étapes du rasage au rasoir de sûreté

Avant de commencer à actionner le rasoir, il est primordial de trouver le bon angle qui va permettre un rasage efficace. Après avoir plongé le rasoir dans de l’eau chaude, placez sa tête en haut de votre mâchoire, juste sous les pattes. En utilisant le miroir comme guide, tenez la tête du rasoir contre votre peau et abaissez-là jusqu'à ce qu'elle soit à un angle d'environ 30°. Cette inclinaison permet de se raser confortablement sans risque.

1ere étape : Dans le sens du poil

Un rasage parfait se fait généralement en plusieurs passes (ou passages). La première passe consiste à se raser dans le sens du poil. Si c’est la première fois que vous vous rasez, vous aurez sûrement besoin d’un peu de temps pour reconnaître la direction vers laquelle vos poils de barbe poussent. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous aider de la carte d’implantation située plus haut dans cet article. L’implantation des poils est différente chez chaque homme.

Veiller à bien respecter l’angle de 30° et effectuez de petits à-coups sans appuyer afin de permettre à votre rasoir de glisser efficacement. Le poids de votre rasoir devrait faire le gros du travail et si vous avez l’impression de toujours devoir appuyer pour vous raser convenablement vérifiez si la lame n’est pas émoussée ou optez pour un rasoir plus lourd.

Évitez les passages répétés sur une petite zone car la peau risque rapidement de ne plus être protégée par de la mousse et commencera à s’échauffer provoquant rougeurs et irritations.

Certaines parties du visage comportent des plis et des rides. N’hésitez pas à tendre votre peau pour offrir une surface lisse au passage de la lame. Une attention toute particulière doit être apportée au cou car les poils de cette zone ne poussent généralement pas tous dans la même direction et que les plis sont nombreux.

Le cou et certaines parties du visage comme le dessous des lèvres ou la ligne de la mâchoire sont considérés comme des zones à problèmes où surviennent fréquemment des coupures, des irritations et ou les poils ont tendances à s’incarner. Prenez le temps de raser ces parties et n’hésitez pas à ajouter de la mousse si vous devez effectuer plusieurs passages.

Pensez à tremper régulièrement la tête du rasoir dans l’eau chaude afin d’évacuer le surplus de mousse et de déloger les poils et autres saletés coincés dans celle-ci. Cela permet de s'assurer que la lame n'est pas obstruée et qu'elle coupe correctement les poils. Attention à ne pas tapoter le rasoir contre le bord de l’évier ! Une mauvaise habitude à proscrire qui risque de rendre votre rasoir inutilisable et d'abîmer votre évier.

2eme étape : À travers le poil

Une fois la première passe effectuée il est temps de s’attaquer à la seconde passe qui va permettre d’affiner le poil avant le grand final. Même si cette étape est facultative, elle est néanmoins recommandée si vous avez une barbe dure.

Humidifiez votre visage à l’aide d’eau chaude et appliquez une nouvelle couche de mousse. Procédez comme précédemment mais à la place de raser dans le sens du poil placez la lame de sorte qu’elle soit placée perpendiculairement à la direction vers laquelle vos poils de barbe poussent.

3eme étape : A rebrousse-poil

La dernière passe est toujours la plus risquée car la lame attaque frontalement le poil. Avant d’appliquer une nouvelle couche de mousse n’hésitez pas à passer un dernier coup d’eau chaude sur votre visage.

Après avoir appliqué la couche de mousse, rasez-vous dans le sens inverse du poil en faisant très attention. Tirez bien votre peau afin que la surface soit la plus lisse possible. Tirer le poil va également permettre de redresser le poil afin de le raser au plus près de la peau.

Souvenez-vous que chaque passage de lame augmente vos chances de vous couper et d'irriter votre peau. Si vous remarquez au passage de la lame que le poil est arraché et non rasé, nous vous recommandons de ne pas forcer. Un rasage imparfait est parfois préférable à une peau lésée !

4ème étape : Les finitions

Après trois passes, il peut toujours rester quelques petites touffes de poils qui ont résistées courageusement au passage de la lame. Passez un dernier coup d’eau chaude sur votre visage et étudiez bien le terrain à la recherche des dernières poches de résistances. Évitez les zones échauffées par le rasage et rasez les dernière touffes en effectuant des touches petites retouches. Allez y en douceur et ajouter de préférence un peu de mousse afin de lubrifier la zone à raser.

Après le rasage

Soigner et hydrater sa peau

Après le rasage, l’application d’un soin après-rasage permet d’apaiser la peau et d’atténuer les irritations.

Rincez son visage à l’eau froide ou à l’aide d’une serviette imbibée va permettre de se débarrasser des résidus de mousse et de poils mais également de resserrer les pores de la peau et de calmer le feu du rasoir.

Si vous remarquez des petits points de sang ou des micro-coupures, le passage d’une pierre d’alun humidifiée est très efficace pour arrêter les petits saignements et éviter les infections grâce à ses propriétés astringentes, bactéricides et hémostatiques. Attention, la sensation de picotement peut être assez forte et les peaux sensibles pourront se content d’un rinçage à l’eau froide. Nous vous recommandons également de n’utiliser que d’alun 100% naturel que vous retrouverez sous le nom de Potassium Alum. Faire le choix d’une telle pierre vous garantit une qualité optimale du soin.

Même si il n’est pas recommandé pour toutes les peaux, l’application d’un après-rasage alcoolisé juste après le rasage permet de donner un coup de fouet, apporte une sensation de fraîcheur et parfume délicatement la peau.

Chez certains, les solutions alcoolisées provoquent des rougeurs et assèchent la peau. Il est donc préférable de s’en passer ou bien de compléter son soin à l’aide d’une lotion ou d’un baume hydratant qui va hydrater la peau et empêcher sa déshydratation en reconstituant le film hydrolipidique. Ce type d’après-rasage nécessite que les pores soient ouverts afin d’absorber au mieux les principes actifs. Placez donc une serviette chaude sur votre visage pendant quelques secondes avant d’appliquer une noisette de baume ou de lotion sur les zones les plus sensibles.

Enfin, l’application d’un talc permet de sécher la peau et vous offre une douceur incomparable. Attention, ce dernier peut obstruer les pores de la peau, son utilisation reste donc un choix purement personnel.

Comme vous pouvez le remarquer, le cérémonial de l’après-rasage est très personnel et chaque personne suivra un rituel qui lui est propre en fonction de son expérience ou des conseils d’un professionnel.

Nettoyer ses accessoires

La dernière étape du rasage consiste à nettoyer minutieusement son rasoir et son blaireau à s’assurer que tous les accessoires soient correctement stockés en attendant le prochain rasage.

Nettoyer le rasoir de sûreté, la lame et le blaireau de rasage après chaque utilisation va non seulement permettre d’optimiser leur durée de vie mais permet également d’éviter l’accumulation de saletés et de bactéries pour un rasage hygiénique.

Pour ce faire, nous vous recommandons de lire notre article dédié à l’entretien d’un rasoir de sûreté et de ses lames. Vous retrouverez également dans cet article nos conseils pour entretenir son blaireau de rasage.

Vous connaissez désormais les secrets de l’art séculaire du rasage à l’ancienne. Il ne reste plus qu’à vous saisir de votre rasoir de sûreté et de suivre nos conseils pour obtenir un rasage de près qui vous procura une grande satisfaction.