Rasage traditionnel et écologie : vers une consommation zéro déchets

Se raser, c’est se préoccuper de son bien-être et de son style, un acte de plaisir qui a des conséquences, certes sur votre peau mais également si vous n’y faites pas attention, sur l'environnement !

Le rasoir jetable, composé d’un manche en plastique et d’une tête de rasoir fixe, et dans une moindre mesure, le rasoir mécanique à tête rechargeable (composé d’un manche sur lequel s’insère des têtes de rasoirs) sont, comme leur nom l’indique, conçu afin d’être jeté. Leur côté pratique et leur distribution de masse en ont fait depuis la seconde moitié du XXème siècle un produit particulièrement populaire, bien qu'onéreux.

A contrario, le rasage traditionnel réalisé au coupe choux, à la shavette ou au rasoir de sécurité permet d’aligner, comme souvent, les dimensions écologiques et économiques. Le rasoir de sécurité, le plus accessible d’entre eux, est certainement le meilleur choix pour tous ceux qui souhaite s’inscrire dans une consommation zéro déchets.

D’abord, et si on en prend bon soin, le rasoir de sécurité est un objet presque éternel ! Pour cela lisez nos conseils sur comment bien entretenir son rasoir de sécurité. Ses lames, uniquement en acier (pas de plastique) sont, à l’inverse de leurs consoeures dites jetables ou rechargeables, recyclables et ont une empreinte carbone très faible. Pour le recyclage, il suffit de stocker les lames dans un récipient en métal, comme celui là, et une fois qu’il est plein, de scotcher le tout et de placer le récipient dans votre poubelle jaune !

Par ailleurs l’analyse économique, avec un manche de qualité autour de 30€ et des lames vendues autour des 2€ les 10, fait du rasoir de sécurité un produit qui fait du bien au portefeuille, la ou la récurrence des achats des rasoirs jetables ou des têtes rechargeables transforme ces produits en véritable poste de coût.

Cette analyse vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Nombreuses d’entre elles, en quête d’une consommation zéro déchets, en viennent au rasoir de sécurité, tout aussi bien adapté à leurs besoins. Certains fabricants ont même commencé à concevoir des rasoirs de sécurité aux couleurs et à la sensibilité plus féminine.

Le rasoir de sécurité nécessite certes un petit temps d’apprentissage, afin de bien prendre en main et maîtriser la gestuelle, d’habituellement pas plus de quelques rasages, mais il permet également de redonner du temps et du plaisir à un geste devenu de nos jours routinier et utilitaire.

En ce qui concerne les produits de rasage, on vous encourage vivement à arrêter les mousses à raser et à passer aux savons et crèmes dont les composition sont de meilleur qualité et dont la longévité est supérieure. De nombreuses marques bio, fait main et artisanales existent. Certains produits nécessiteront l’usage d’un blaireau, objet également de très grande longévité pour peu qu’on en prenne soin.

Ecologie, économie, plaisir, plus d’excuse pour ne pas commencer votre journée avec un geste pour la planète !